Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 13:30
Mon dernier bouquin dans le magazine Clés

Gros article dans le magazine Clés autour de mon bouquin si j’étais guérisseur.

Un extrait de l’article en cliquant ICI

Repost 0
Published by Bernard Blancan
commenter cet article
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 10:49
'Font chier !

Je sais. Le Proche-Orient, c’est hyper compliqué. Il n’y a pas les gentils et les méchants. Mais dans les périodes de guerre où la force meurtrière est dans un camp, j’ai comme la vague intuition que la solution de paix ne passe pas obligatoirement par des bombardements. Si je vivais dans un pays, enfermé dans une zone entourée d’un haut mur de béton avec des militaires qui te font chier chaque fois que tu dois aller bosser de l’autre côté, je ne suis pas certain que je n’aurais pas été un peu « terroriste », au bout d’un moment. Et quand des juifs intégristes aspergent d’essence un gamin et lui en font boire avant d’enflammer le tout, je ne suis pas certain non plus que ce soit la meilleure réponse à la mort de trois jeunes.

Ces démonstrations de force, de puissance, de domination ne font que nourrir ce putain d’antisémitisme pourri qui gangrène les têtes et vient grossir chaque jour les rangs des réseaux jihadistes. L’écrasante domination des uns ne peut que nourrir les haines irrationnelles des autres car la domination est elle-même irrationnelle.

Je ne suis pas en train de justifier les extrémismes religieux pétris de haine, d’intolérance et de sang. Je me pose simplement la question de la domination comme seule réponse. Suffit-il que les USA nettoient le terrorisme à coups de drones,  que la France envoie ses chars au Mali, qu’Israël bombarde les territoires Palestiniens ? Oui, ces solutions répondent à des urgences. Mais si elles ne sont pas accompagnées de réelles propositions de paix, de soutiens économiques désintéressés et équitables, on ne fait que graisser les rouages d’un engrenage mortifère. Enfin, il me semble…

Repost 0
Published by Bernard Blancan
commenter cet article
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 15:11
Petit coucou aux Sarkozystes

Ce matin, j’avais rendez-vous avec un éditeur qui m’a remis la fiche de lecture suivante :

Bien qu’il qualifie son ouvrage de roman de gare, l’auteur y déploie un remarquable talent narratif servi par une excellente maîtrise rédactionnelle et stylistique.

On y voit se mouvoir, agir, ressentir des personnages au psychisme plausible, dans des décors et contextes efficacement brossés.

Un ouvrage attachant pour passer un bon moment de détente.

Moi, quand je lis ça, on aura beau me dire que l’éditeur n’est pas très objectif puisqu’il s’agit d’une édition participative (le compte d’auteur n’est pas loin), ça me fait carrément plaisir. Et si je ne trouve pas d’éditeur à compte d’éditeur, c’est vers lui que j’irai. Contrat très honnête même si je sais qu’au bout du compte, je me rembourserai au mieux les frais engagés.

À propos de remboursement des frais engagés, je rappellerai juste aux lecteurs du blog qui voteraient UMP que ce parti, à chaque fois qu’il a été au pouvoir, a toujours plongé la France dans la faillite. Preuve est faite désormais que ses représentants s’en mettent plein les fouilles et celles de leurs femmes et amis.

Madame Dati (10.000 euros de frais annuels de téléphone remboursés par l'UMP), je vous informe qu’Orange propose un forfait pro international illimité à 99 euros par mois, soit moins de 1.200 euros par an. On a beau savoir que dans votre parti on a besoin de plusieurs téléphones pour brouiller les écoutes, 10 téléphones, ça fait quand même beaucoup dans un sac à main. Un député européen qui bénéficie d’un transport gratuit et qui facture 9.000 euros de train à l’UMP, ça fait désordre aussi. Copé qui fait salarier sa femme par le groupe de votre parti à l'assemblée Nationale (en plus des billets d’avion), ça ressemble à… comment dire… un truc qui fait gerber, vous voyez ?

Maintenant, je comprends mieux pourquoi ça fait deux ans que les ténors UMP accusent les socialistes d’amateurisme. C’est vrai qu’à côté d’eux, à l’UMP, ils sont pros de chez pro.

Repost 0
Published by Bernard Blancan
commenter cet article
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 11:03

J’avais vu un oiseau utiliser un couvercle de bocal de confiture pour faire de la luge sur un toit enneigé. Celui-ci imagine une technique sophistiquée pour fournir son plumage. Tant qu’il n’a pas compris qu’il faudrait de la colle, on garde de l’avance. Ouf…

N’empêche que, dans leur tête d’oiseau, ils ont la faculté de mettre en branle des stratégies intelligentes au seul service de leur plaisir à jouer ou à des fins esthétiques. Imagination. Rêve. Art. Nous sommes donc des oiseaux.

Enfin, pas tous… 

Repost 0
Published by Bernard Blancan
commenter cet article
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 12:17
Derniers avis

Merci aux lecteurs de Catapulte et aux retours encourageants et constructifs qui m’ont été faits ! Je vais en retirer le format Kindle sur Amazon dans le courant de la semaine qui vient. Prochaines nouvelles à propos de ce livre, ça sera son édition papier.

Repost 0
Published by Bernard Blancan
commenter cet article
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 12:02
La Lybie de Monaco

La preuve, dit Louis De Funès. Sur les écoutes, ils ont bien entendu que je disais que je ne voulais pas intervenir pour qu’il ait le poste à Monaco.

Ce qui veut dire que l’autre avait demandé à être appuyé pour avoir ce poste.

Ce qui veut dire que, s’il était en droit de demander un appui, c’était forcément en échange d’un service rendu.

Et le service rendu, ben c’est quoi, d’après vous, qui n’êtes pas juge ?

Ben oui, parce qu’en plus, il est ingrat, le Louis.

Quand j’avais vu l’image de Kadhafi se faire lyncher, la France ayant envoyé ses avions de chasse, j’ai repensé à ce qui se disait à l’époque. Le dictateur affirmait avoir financé la campagne de Louis. Pour l’en remercier, Louis aurait permis au dictateur de planter sa tente Allée Lisée peu de temps après son élection.

Quand j’ai vu ces images d’un homme en sang, titubant, promené comme un gibier agonisant par une horde en furie, j’ai repensé à ces poignées de main, à ces probables valises de billets, et, comme on dit dans les très très très mauvais romans, j’ai eu un frisson qui m’a parcouru l’échine, le sol qui s’est dérobé sous mes pieds, mes poils qui se sont hérissés devant une telle traitrise, une telle ignominie, une telle abjection.

Louis, tu sais quoi ? En fait, tu me fais peur. Tu es un animal à sang froid. Un alien. Un monstre de cynisme.

Lors de ton interview dans ton bureau, certains ont repéré une photo de Fidel Castro avec deux Rolex au poignet. J’imagine qu’il s’agit d’un cadeau de ta chanteuse. J’imagine ce que tu as pu dire en forme de question, car, dès qu’on t’en pose une, tu réponds par une autre. Quoi ? On me reprocherait de porter une Rolex ? Que penser de ceux qui me le reprochent quand leur chef en porte deux ? C’est ça, l’esprit Loulou. Ça rase les pâquerettes en déversant un fiel continu sur tout ce qui l’empêche. N’empêche justement que ta montre à toi, elle coûte à peine 55.000 euros. Elle doit bien mesurer le temps, ta montre Suisse. Son prix, en temps, c’est 3 ans de travail pour un mec qui touche 1.500…

Louis, rassure-toi, 80% des sympathisants de l’UMP espèrent ton retour. Je me demande si ce n’est pas eux qui me font le plus peur.

Repost 0
Published by Bernard Blancan
commenter cet article
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 16:48

Avant-hier, je me suis amusé à aller filmer un de ces bals de bord de Seine. Petit clip...

Repost 0
Published by Bernard Blancan
commenter cet article
3 juillet 2014 4 03 /07 /juillet /2014 10:24
Le retour du jet d'ail

Ça y est, il m’a encore énervé, Louis de Funès. Vous vous rendez compte, on a écouté toutes mes conversations ! Ben, comme tous les bandits qu’on met sur écoute, banane ! Et bien sûr c’est cette connasse d’hystérique de juge de gauche a voulu l’humilier. La république de gauche c’est la dictature et la France n’attend que lui. Je rêve. Louis, tu as toujours agi comme un maffieux, tout le monde le sait. Karachi, Kadhafi, Bygmalion, les fausses factures de la campagne 2012, tout le monde sait que tu as baigné joyeusement dans tout ça. La naïveté des juges, c’est d’avoir imaginé te coincer. Les parrains sont toujours les derniers à tomber. Mais au fond, qui est dupe ? Qui peut te prendre pour une victime, un enfant de cœur ?

Monsieur le président, saviez-vous pour les fausses factures de 2012 ? Écoutez, le conseil constitutionnel a vérifié les comptes. Pensez-vous qu’ils n’auraient pas vu s’il y avait eu des fausses factures ? Mais, mon Loulou, c’est tout ce que tu as à dire ? Et l’autre mec de l’UMP qui avoue qu’il y a eu des fausses factures, c’est quoi ? Une folasse du syndicat de la magistrature déguisée en mec de l’UMP ?

Putain, qu’on était bien quand il était enfermé derrière la grille de son hôtel particulier avec ses avocats et sa chanteuse !

Tiens, amusez-vous avec cette vidéo !

C'est celui qui le dit qui l'est...

Repost 0
Published by Bernard Blancan
commenter cet article
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 11:52
C'est parti !

Je viens de terminer le premier dossier de Catapulte version cinéma. Déjà envoyé à ma productrice et à mon agent. Je sais. Ce n’est que le premier.

Je vais pouvoir me relancer à la pêche aux éditeurs. En travaillant au traitement (histoire non dialoguée pour le cinéma ou la télévision), j’en ai profité pour apporter encore quelques modifications au roman. Un retour hier d’une amie lectrice : c’est trop court !!!! C’est ce qu’on m’a dit de Retour aux sources ou de Ogres Niais. C’est bon signe. Je n’aime pas prendre trop de temps aux gens. Et j’aurais horreur de décevoir en proposant des trucs étalés comme de la confiture. La frustration est plus intéressante que la lassitude. C’est un appel à une suite. C’est aussi peut-être un côté superficiel…

Sinon, il fait beau, les gens aiment le foot et Sarko est rentré à la maison. Il doit passer des examens. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.

Repost 0
Published by Bernard Blancan
commenter cet article
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 10:04
Garde à vue

Mon regret, ce matin, c’est que De Funès et Gérard Oury ne soient plus des nôtres. Ils auraient tourné Le Président et la scène de la garde à vue aurait été un sommet du cinéma populaire.

Repost 0
Published by Bernard Blancan
commenter cet article